Low Cost Art

janvier 5, 2010

Bonjour coloré S.M.S.

Serpentins multicolores, voles, virevoltes.

Se croisent, formant ensemble des couleurs

que même l’arc-en-ciel ne possède pas.

Se pose sur toi tel un habit de lumière,

C’est une caresse tendre et douce que je t’adresse.

Publicités

mars 2, 2009

Poèsie s.m.s.

Filed under: Poésie,poésie s.m.s. — braloup @ 6:43

Quelque petit texte que j’ai écrit il y a longtemps…

Peut-être y trouverez vous quelque chose qui vous plaira…

Amuser-vous bien, si vous le voulez.

Regarder, cachés toujours derrière les rideaux,

voyeurs pervers assombris par la grisaille environnante ne sachant

ni rêver, ni transparaître.

Parvenir à ce que tout soit simple, ne pas perdre de vue l’essentiel.

Ne pas chercher à composer, préfabriqué de phrases, aller chercher l’émotion.

Il se centre, puis repart, guerrier pacifique.

Il s’est levé pour tomber sur le sol, s’enfoncer dans le monde souterrain.

Tout le monde est triste, moi aussi.

Dérive, vivre son délire, suivre son chemin de vie.

mars 1, 2009

Poème sms en vrac…

Filed under: poésie s.m.s. — braloup @ 2:46

Bonjour, je vous livre en vrac des extraits du tout premier livre que j’ai écrit…

Vous pouvez librement vous en inspirer, découper des morceau dedans,

amusez vous… Si vous le souhaiter…

Parfaire son image,

Maquiller son âme,

L’air est pourpre. Les yeux à moitié clos, cousus de fil de soie vert ou orange, façonner la terre glaise,
seul acteur d’ambiance.

J’ai fait l’amour une foi avec la lune, c’était une nuit sans émotion.
Couché dans l’herbe, j’attendais patiemment qu’elle me monte à elle comme elle l’eut fait pour la rosée.

La vie est une grande farce
qui mute mon amour en humour.

Les regards sont maquillés à l’aide
de masques obscènes achetés probablement la veille au rabais.

Courir dans une forêt pour
rattraper le temps.

Les arbres me cèdent le passage,
ils ne sont pas pressés.

Mes pas devancent mes idées.

J’ai oublié pourquoi je courais,
je me suis arrêté.

octobre 24, 2008

La femme louve

Longtemps j’ai cherché

la femme louve.

Celle là qui en mon cœur

saurait installer sa tanière,

pour qu’ensemble nous

puissions dans nos jeux,

nos promenade,

être un.

Chacun soi…

juin 20, 2008

poésie s.m.s.

Si un jour, par hasard, qui sait,

mon sourire peut enfin croiser ton cœur,

en mon âme, je le sais,

tu fera naître le soleil d’une aube nouvelle.

Être clair

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.